Dernières nouvelles

Les déclarations tendues de Mourinho&Vilas Boas

villas-boas-mourinho
Samedi sera le jour de la première rencontre entre José Mourinho et André Vilas Boas depuis qu’ils se sont séparés.
Les deux entraîneurs portugais avaient collaboré pendant sept ans. À Porto dans un premier temps, puis le Special One l’avait ensuite emmené avec lui en Angleterre puis en Italie… avant de se séparer au moment de prendre la tête du Real Madrid.

Mais qu’en est-il vraiment de leur relation?

À ce sujet, André Vilas Boas, parle librement:
 » – Nous avons eu une grande relation professionnellement et personnellement mais ce n’est plus le cas, a expliqué l’entraîneur des Spurs en conférence presse. Je ne pense pas qu’on doive s’en expliquer. Mais notre relation s’est rompue. On se respecte, on sait que tout ce que l’on a vécu ne peut disparaître mais ce n’est plus comme avant. On s’est séparé parce que j’avais l’ambition de lui apporter quelque chose de plus et je voulais être impliqué différemment par rapport à ce que je faisais jusque-là, c’est-à-dire du scouting et la préparation des matches. Je pensais que je pouvais lui apporter plus. Mais il ne ressentait pas le besoin de quelqu’un près de lui. A cause de ça on a estimé qu’il était temps de continuer séparément nos carrières ».

José Mourinho a réagi à ces déclarations:
 » – Je ne discute pas de ça avec les médias. Ce sont des histoires personnelles. Ce qu’il dit ne m’intéresse pas, je ne suis pas là pour ça. Moi, j’ai disputé une finale de Ligue des champions contre quelqu’un qui a été important dans ma carrière, m’a appris à grandir. J’avais abordé ce match de façon professionnelle et c’est la façon dont il faut procéder (faisant allusion à a finale disputé contre le Bayern de Munich de Louis Van Gaal, son mentor à l’époque où il était à Barcelone…). J’ai eu tellement d’adjoints dans ma carrière… J’ai toujours été comme un livre ouvert pour eux et aussi pour les entraîneurs des centres de formation. Est-ce que j’irais boire un verre avec lui? Quand on m’invite, je réponds toujours présent, je ne refuse jamais. Mais je n’ai rien de plus à ajouter.

Vilas Boas rencontrera donc son mentor en 6ième journée du championnat anglais.
Rappelons que Tottenham, le club AVB, est actuellement deuxième alors que le Chelsea du « Happy One » n’est que quatrième…

Revenir en haut de la page