Dernières nouvelles

Portugal-Suède: analyse et réactions

ibracr7
Lundi, le tirage au sort des play-offs a décidé que les portugais, habitués à tomber dans les groupes de la mort, seront opposés à la Suède pour l’affiche la plus relevée de ces éliminatoires. Un tirage au sort compliqué donc, qui s’ajoute au désavantage d’accueillir la première confrontation.
Un choc entre deux grands collectifs.
Et un choc entre deux grandes stars du football actuel: Cristiano Ronaldo et Zlatan Ibrahimovic.

Le Portugal a toujours eu du mal contre les équipes du Nord comme la Suède ou la Norvège, et si Ibrahimovic a déclaré que le Portugal est favori pour cette double confrontation, les statistiques sont bien plus mesurées. En effet, sur les 4 dernières rencontres, le Portugal n’a compté qu’une victoire en 2002 lors d’un match amical pour 3 matchs nuls. Les derniers en date remontant aux qualifications pour la coupe du Monde 2010 et s’étant soldé par deux 0-0.
Deux équipes qui se neutralisent donc, mais nous savons qu’en play-off, les équipes sont déterminés et savent qu’ils doivent tout donner pour pouvoir participer à la plus grande des compétitions, ce qui favorise le jeu, plus que l’attentisme…
Deux matchs qui s’annoncent explosifs donc, comme l’a souligné Zlatan: « Ce seront deux matchs fantastiques! », avant de complimenter la sélection portugaise: « Nous rencontrons une bonne équipe avec de très bons joueurs. » pour enfin accentuer le caractère décisif de ces matchs:« Les matchs de barrages sont comme deux finales : c’est complètement différent des matchs de groupe. On doit faire moins d’erreurs. L’équipe qui en fera le plus sera celle qui manquera la Coupe du monde. »
De son côté, Ronaldo a préféré botter en touche: « Il manque encore un mois avant ces matchs. Pour l’heure, je suis concentré sur les matchs contre la Juventus et Barcelone. »
Des deux grandes stars du PSG et du Real Madrid, une sera donc la grande absente de la coupe du monde au Brésil.

Le point de vue des sélectionneurs:

Erik Hamren, sélectionneur de la Suède:
 » – Comme je l’ai déjà dit, la Suède a ses chances contre n’importe quel adversaire. Il est clair que le Portugal est une nation de haut niveau, mais nous allons nous donner à 100% pour ces deux confrontations. Nous avons nos chance et c’est à cela que nous allons penser. »

Paulo Bento, sélectionneur du Portugal:
 » – Nous allons jouer deux matchs compliqués et équilibrés, face à une équipe qui, en plus d’avoir l’un des meilleurs attaquants du monde, a un bon collectif.
La Suède a fini deuxième de son groupe derrière l’Allemagne qui sera un des grands candidats au titre de champion du Monde. Mais indépendamment de l’adversaire, nous rentrerons dans ces matchs avec l’objectif de participer à ce mondial. »

Revenir en haut de la page