Dernières nouvelles

Retour sur la perf. de CR7 face au Barça (+ déclarations d’après match)

ronaldo-peno
Hier, le Real Madrid a perdu face au FC Barcelone sur le score de 2 buts à 1.

La performance de Cristiano Ronaldo
Cristiano Ronaldo, bien pris par les joueurs catalans, a failli trouvé le chemin des filets en première mi-temps suite à un bon appel et une belle frappe admirablement sortie par le gardien Valdes.
Sur un bon centre de l’international portugais, le ballon a touché la main d’Adriano, un penalty aurait déjà pu être sifflé.
Puis se retrouvant seul face au Valdes, il s’est fait « dégagé » par un défenseur catalan. Un penalty flagrant aurait dû être sifflé, mais l’arbitre, fort peu impartial durant l’ensemble du match est resté muet. Cristiano Ronaldo a même écopé d’un carton jaune pour protestation en toute fin de match.
Ancelotti est lui aussi revenu sur ce fait de jeu après le match: »Naturellement, le penalty sur Cristiano Ronaldo me parait très clair, le monde entier l’a vu, l’arbitre est le seul à ne pas l’avoir vu. »
En toute fin de match, Cristiano Ronaldo, suite à une bonne accélération balle aux pieds a servi Jesé qui s’est retrouvé face à Valdes et a marqué le seul but des madrilènes de la rencontre.

Même si la star portugaise n’a pas marqué hier, il est inutile de préciser que Cristiano Ronaldo a fait une bonne prestation: à l’origine du but madrilène et de deux penaltys qui auraient dû être sifflés, Cristiano Ronaldo a encore montré qu’il était le joueur clé de l’équipe madrilène.

Pepe était lui aussi titulaire et a fait une très bonne prestation au côté d’un Varane remarquable lui aussi. Coentrão était sur le banc.
Sergio Ramos, utilisé en milieu défensif (choix très controversé d’Ancelotti) est revenu sur le match devant la presse:

« Il y a des choses contre lesquels on ne peut lutter. L’équipe a bien joué devant un adversaire très difficile. Il y a eu deux penaltys très clairs. Et même si je n’aime pas me justifier par l’arbitrage, je le répète, il y a des choses contre lesquels, on ne peut lutter… »

Revenir en haut de la page